Le cri du loup, Alpha et Omega T.1, Patricia Briggs

Publié le par Blanche

1011-alpha1.jpg

 

 

Résumé :

 

Anna a toujours ignoré l’existence des loups-garous, jusqu’à la nuit où elle a survécu à une violente agression… et en est devenue un elle aussi. Dans sa meute, elle a appris à faire profil bas et à se méfier des mâles dominants jusqu’à ce que Charles Cornick, Alpha, et fils du chef des loups-garous d’Amérique du Nord entre dans sa vie.
Il affirme qu’Anna est non seulement sa compagne, mais qu’elle est aussi une Omega d’une puissance rare… ce qui se révélera très utile pour traquer un loup-garou doté d’une magie si sombre qu’il pourrait menacer l’ensemble de la meute.

 

Coup de coeur

 

Mon avis :

 

Cette nouvelle série de Patricia Briggs se déroule dans le même univers que la série de Mercy Thompson, bien que cette dernière n'apparaisse que de manière anecdotique. On peut donc la lire sans avoir lu l'autre cycle.

 

Nous nous concentrons cette fois-ci sur la meute du Marrock, l'Alpha des Alphas, le grand chef de tous les loup-garous des U.S.A. La construction du début du roman est un peu surprenante, qui donne une étrange impression, comme celle de prendre un train en route. L'auteur a choisi de ne pas décrire la vie d'Anna avant l'arrivée de Charles Cornick dans sa vie, ni de raconter comment les évènements se sont déroulés. Lorsque le roman débute, Anna est en train de quitter son ancienne meute. J'aurais bien aimé en savoir plus sur la rencontre en Anna et Charles, mais je suppose que l'auteur en reparlera dans les prochains tomes. A la place, elle distille peu à peu les éléments, nous permettant de comprendre ce qu'il s'est passé sans en avoir un récit linéaire et sans s'attarder sur des descriptions difficiles.

 

Car la vie d'Anna avant sa rencontre avec Charles était loin d'être toute rose, et c'est ce qui donne tant d'ampleur au personnage. Elle se retrouve propulsée dans la meute, étrangère et pas forcément la bienvenue pour tout le monde, et elle doit se faire sa place, tout en essayant de s'adapter à sa nouvelle vie de couple malgré ce qu'elle a subi. Elle en est très touchante. Sans être faible, elle est fragile et forte à la fois et ses questionnements sont loin d'être niais.

Comme souvent, Patricia Briggs parvient à donner de la profondeur à ses personnages, qui ont tous une face cachée qui se dévoile parfois.

L'absence de Mercy Thompson n'est pas préjudiciable (même si j'aime beaucoup ce personnage également) car l'auteur a su donner de l'ampleur à ses personnages. Et c'est un vrai plaisir de découvrir Charles et Bran d'un autre oeil, presque dans l'intimité. Ainsi, certaines révélations expliquent bien des mystères soulevés dans l'autre série.

 

La notion d'Omega est longtemps effleurée avant d'être plus ou moins expliquée, et je trouve le concept intéressant car nous suivons en réalité les découverte d'Anna. On pourrait se demander pourquoi elle ne cherche pas à savoir plus précisément ce qu'elle est, mais l'auteure sait amener les choses de manière à ce qu'on ne se pose pas la question durant la lecture.

 

L'intrigue générale est bien menée, si bien qu'il en est difficile de lâcher le livre : on veut savoir ce qu'il va se passer.

 

Ce n'est sans doute pas de la grand littérature mais la plume de Patricia Briggs est très plaisante  (même s'il arrive parfois qu'on se perde dans ses raccourcis) Un très agréable lecture, donc ! J'ai vraiment hâte de lire la suite, surtout que Milady sait faire se languir ses lecteurs en proposant le premier chapitre du second tome à la fin de celui-ci. Grrr.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article