Déchaînés, Debbie Viguie et Nancy Holder

Publié le par Blanche

Dechaines.jpg

 

 

Résumé :

 

Certaines ados sont destinées à avoir une vie normale. À aimer, à sortir entre elles, à s´enguirlander avec leurs parents... D´autres non. Katelyn, 16 ans, découvre qu´elle appartient à une bande. Ou plutôt à une meute. Une meute de loups-garous. Pas facile comme adolescence...

 

Mon avis :

 

Je crois qu'il va vraiment falloir que je me restreigne, désormais. Je veux dire, à chaque fois qu'un résumé parle de loups-garous, je me laisse tenter, j'ose, même si je sais bien qu'à la clef, il risque d'y avoir une sacrée déception. Et cette énième déception, là, menace de faire déborder le vase.

 

Parce que bon, hein, ce roman ne m'a pas emballé. Mais alors pas du tout. Déjà, Katelynm'a très très vite agacé. Elle est danseuse et gymnaste, rêve de faire de l'acrobatie dans un cirque, elle est végétarienne et habite Los Angeles ou Miami, enfin une ville branchée où il se passe toujours quelque chose.

 

Et puis, là, c'est le drame, sa mère meurt et elle se retrouve obligée d'aller vivre chez son grand-père qu'elle ne connaît quasiment pas, au fin fond de nulle part. (Message aux auteurs : il faudrait sérieusement songer à arrêter avec les orphelines/filles de divorcés qui se retrouvent envoyer à l'autre bout du pays chez un inconnu de leur famille pour se dévouvrir un destin hors-norme. )

Parce que déjà, elle ne pourra plus s'entraîner, comme il n'y a pas de gymnase près de Wolf Spring (et à aucun moment, elle ne fait le moindre mouvement pour assouplir ses muscles et elle ne semble même pas aimer la musique). Et puis, bien sûr, son grand-père est chasseur, donc il y a des têtes d'animaux empaillées sur tous les murs, il manipule de la bidoche sanguinolante devant elle, enfin, ce genre de joyeusetés. Et donc, fatalement, Katelyn se sent mal là-bas, elle fuit les bestioles empaillées, refuse d'apprendre à tirer alors qu'elle a failli se faire dévorer, elle a la trouille des bruits de la nuit, elle a peur du feu qui crépite dans la cheminée, et pire que tout, son portable ne passe pas, elle ne peut donc pas appeler sa besta. Woooh, j'avais une de ces envies de lui coller des baffes, parfois !

 

Et bon, bien sûr, il y a deux beaux gosses, l'un qui l'attire parce qu'il est gentil et prévenant, mais l'autre qui l'attire encore plus de manière presque instinctive et auquel elle ne résiste absolument pas.

Et bien sûr, comme toutes les têtes à claque, si on lui dit "ne prend pas la route de nuit toute seule", alors qu'elle est à une soirée, il faut qu'elle prenne la mouche à cause de Bogoss n°1 et qu'elle reprenne la route, seule, de nuit pour traverser la forêt. Bon, là, je dois avouer, j'ai ricané à ce moment-là en marmottant : "haha, bien fait pour toi !" Pas la réaction escomptée par les auteurs, je suppose.

 

Ce livre n'est pas exempt de qualités, remarquez, la plume des auteurs est fluide, elle se lit très facilement et fait parfaitement ressentir les émotions et l'atmosphère. Parce que je dois bien reconnaître que cette maison perdue au milieu de la forêt est assez angoissante, et que les rumeurs, les évènements, et les attaques sont assez flippantes.

Ce que je regrette, par contre, c'est qu'elle n'apprend qu'elle est un loup-garou qu'à la toute fin du roman : autrement dit, le monde lycantrhope, on le survole à peine. Et il reste mille détails qui m'ont intrigué tout au long du roman qui n'ont pas été réglés à la fin, puisque, bien évidemment, il s'agit d'une série. Et que ce soit sur la couverture, en quatrième de couv', ou dans les premières pages, il n'est jamais fait mention de ce léger détail (ou alors, en tout petit, dans le nom en vo du roman). Et donc, puisqu'il s'agit d'une série, nous n'avons strictement aucune réponse, alors qu'on s'imagine bien que le grand-père et Bogoss n°1 cachent quelque chose. Les meurtres horribles qui sont commis n'ont pas de réponse, et on la laisse dans une situation impossible. Mais pour ça, faut lire la suite !  Malin !

 

Bref. C'est un roman pour ados, certes flippant parfois mais surtout très agaçant et la plupart des questions qu'on se pose lors de ce premier tome n'ont aucune réponse. Et je ne lirai pas la suite, merci bien.

Commenter cet article

Luna 20/08/2015 09:40

Une histoire mignonne bien qu'un peu lente à démarrer : j'ai passé un bon moment avec ce roman :)