Le secret de Moen, Peter Tremayne

Publié le par Blanche

Le-secret-de-Moen.jpg

 

 

 

Résumé :

 

En l'an 666 après j.-c., un chef de clan et sa soeur sont assassinés dans la contrée sauvage et montagneuse d'araglin, au coeur du domaine irlandais de muman. La célèbre soeur fidelma, réputée pour sa sagesse dans les cinq royaumes d'eireann, est dépêchée sur les lieux pour y mener l'enquête. sur place, elle devra combattre l'arrogance de l'héritière du clan et les préjugés de la population qui a d'ores et déjà désigné le criminel : un simple d'esprit nommé moen, aveugle, sourd, muet... et incapable de se défendre. mais il en faut plus pour effrayer l'impétueuse fidelma. Frère eadulf, moine saxon cher à son coeur, l'accompagne dans ces nouvelles aventures qui les conduiront dans les secrets d'une famille où les liens de parenté sont bien éloignés de ceux du coeur.

 

challenge polar historiques

 

Mon avis :

 

Je n'aurais pas résisté bien longtemps avant de replonger dans les aventures de Soeur Fidelma. Pour mon plus grand bonheur.

 

Je dois dire que ce résumé m'intriguait tout particulièrement et je me demandais comment communiquer avec Moen allait être possible. Et bien sûr, Peter Tremayne a trouvé la solution, parfaitement cohérente avec ce qu'on a appris dans les tomes précédents.

 

Si j'ai été un peu déçue par le fait que la piste s'écarte très rapidement de Moen, et que l'intrigue se passe sans lui, j'ai adoré ce tome. Comme toujours, l'auteur sait rendre les évènements intriguant, et nous plonge dans une vallée où les tensions et les non-dits règnent en maître.

 

Les indices s'accumulent, les évènements s'enchaînent, nous laissant pour le moins perplexes. Et à mesure que Fidelma découvre les petits secrets des uns et des autres, on devient de plus en plus perplexe.

Soeur Fidelma et Eadulf se retrouvent enfin pour mener l'enquête ensemble, pour mon plus grand bonheur. J'adore ce duo assez improbable, et on devine, petit à petit, l'affection qui les lie l'un à l'autre.

Le seul point un peu négatif de ce tome est l'étendue des talents de Fidelma. Je ne l'avais pas spécialement remarqué dans les tomes précédents, du moins, ça ne m'avait pas dérangé. Mais là, tout le panel de ses compétences est utilisé et ça fait un peu trop, dans le genre wonder-woman. Elle est très haut placée dans la hiérarchie des juges, sœur du roi du plus grand royaume d'Irlande, elle sait se battre, chevauche parfaitement et peut percer tous les secrets des différents protagonistes. Cela dit, la manière dont c'est présenté fait que ces qualités ne sont pas un frein, ni un déplaisir. Elle reste, après tout, assez humble et ne se sert de ces atouts qu'en dernier recours.

 

Cette fois encore, j'ai été charmée par les joutes verbales et les affrontements entre Fidelma, qui cherche simplement la vérité, et les personnages secondaires, qui refusent qu'elle se mêle de ce qui ne la regarde pas.

 

Sans surprise, ce fut un tome particulièrement agréable à lire, et je suis toujours autant charmée par ce duo et les enquêtes qu'ils mènent !

 

J'ai aimé

Commenter cet article