La fête des moissons, Kate Sedley

Publié le par Blanche

La-fete-des-moissons.jpg

 

 

Résumé :

 

En cet été 1478, Roger le colporteur espérait profiter des joies paisibles de la vie de famille, mais il lui faudra remettre ce projet à plus tard. Alors que la ville de Bristol s'apprête à célébrer la Fête des Moissons, un boulanger est poignardé dans sa boutique. L'enquête s'annonce délicate : ce répugnant personnage, escroc et brigand de la pire espèce, était détesté par une grande partie des habitants. Fin limier, Roger se lance avec passion dans cette enquête malgré l'opposition de l'adjoint du shérif local... Il va pourtant falloir faire vite car les crimes, bientôt, se multiplient.

 

Mon avis :

 

C'était un roman offert pour l'achat de deux polars, alors il était bien évident que je n'allais pas ne pas céder.

J'ai déjà dans ma PaL l'un de ses romans, mais je peine à dépasser les dix premières pages. Ce nouvel opus m'a clairement réconciliée avec la série, et je pense que le premier ne restera pas longtemps dans ma PaL.

 

Parce que ce fut un vrai plaisir que de lire les aventures de Roger le Colpoteur. Nous sommes plongés dans l'époque de manière parfaitement naturelle, sans cours d'histoire ni personnage devin.

L'auteur, avec sa plume fluide et efficace, retrace la vie à Bristol, entre les coutumes et la vie quotidienne. Jalousie, méfiance, difficultés financières, mais aussi solidarité et amitié, tout est abordé avec subtilité.

 

J'ai beaucoup aimé le personnage de Roger, contraint de loger sa petite famille dans une toute petite maison d'une seule pièce. Avec pudeur, l'auteur nous dresse le quotidien de cette famille de trois enfants, où les parents ne peuvent pas avoir la moindre intimité : et Roger ronchonne à cause de ça, pour notre plus grand plaisir.

Un roman plein d'humour également, qui m'a souvent fait sourire : Roger a beau être le chef de famille, quand sa femme décide quelque chose, il n'a plus qu'à filer droit... ou prendre la poudre d'escampette.

 

J'ai également beaucoup aimé le fait que Roger s'incruste dans l'enquête sans que quiconque lui demande : malgré ses talents d'enquêteur, il n'est pas indispensable, du moins aux yeux des autorités. Et du coup, nous avons un personnage principal qui enquête par conviction, sans avoir l'égo flatté par des autorités désespérées.

 

L'enquête est très bien menée, et elle m'a réservé quelques surprises, même si j'avais deviné le coupable un peu avant le colpoteur.

Mais qu'importe, ce fut une lecture vraiment très agréable, et je vais de ce pas me lancer dans la bibliographie de Kate Sedley pour choisir mes futures lectures !

Commenter cet article