Un seigneur en otage, Laetitia Bourgeois

Publié le par Blanche

Un-seigneur-en-otage.jpg

 

Résumé :

 

Alors que le sergent Barthélemy se trouve en entretien privé avec son seigneur, ce dernier lui révèle qu'il doit se rendre à Londres comme otage, avec une assemblée de noble, pour prendre la place du roi prisonnier depuis la bataille de Poitiers. Dans une situation délicate, c'est bien à contrecoeur que le Sire de Randon s'exécute. Convaincu que des rivaux profiteront de son absence pour jeter le trouble dans ses domaines, il charge son sergent Barthélemy de se rendre sur ses terres de Velay pour y endiguer les complots qui s'y trament. Pendant ce temps, Ysabellis prendra soin de son épouse très affaiblie depuis la mort de leur unique enfant. Mais l'assassinat d'un officier menace de faire basculer la seigneurie dans le chaos...

 

Mon avis :

 

Ça fait un moment maintenant que j'ai du mal à lire. Manque d'envie, manque de temps, je délaisse du coup le blog par manque de chroniques à poster. Et mine de rien, ça fait comme un vide, de ne plus pousser la porte et découvrir un nouvel univers. J'ai des auteurs fétiches, que j'aime tout particulièrement. Et je garde précieusement dans ma PaL leurs ouvrages, comme on garde, pour finir son assiette, le plat qu'on aime le plus. Et je me dis qu'à situation exceptionnelle, décision exceptionnelle. Alors pour me redonner envie, j'ai ouvert des valeurs sûres, des livres que je sais aimer. Pour un résultat sans surprises !

 

Je renoue avec les polars historiques avec grand plaisir. Laetitia Bourgeois sait parfaitement nous plonger dans le moyen-âge sans se faire donneuse de leçons d'histoire ou prophète. On vit, derrière l'épaule de Bartélémy, cette époque féodale, avec les seigneurs, les châtelains, la dîme, les impôts et la vie paysanne rythmée par le temps, la maladie et la famine. Un monde difficile, chargé de colère, de rebéllion, d'amour aussi.

 

C'est avec un immense plaisir que j'ai retrouvé Barthémély, ce paysan modeste devenu, contraint et forcé, sergent. Cet homme qui ne demanderait pas mieux que de s'occuper de sa femme, de ses champs et de ses brebis, doit résoudre des meurtres, habituellement. Sauf que là, son seigneur l'a chargé d'une mission bien plus délicate encore : découvrir l'origine du trouble qui règne sur son territoire, mettre hors d'état de nuire les comploteurs et autres maladrins qui profitent du départ du seigneur en Angleterre pour prendre le pouvoir. Le Sire de Randon n'a rien de sympathique, d'autant plus qu'on a plus souvent le point de vue des paysans que celui des nobles. Mais il fait preuve, parfois, d'humour, d'attachement sincère à son sergent, et finalement, on apprend peu à peu à l'apprécier.

Ysabellis, l'épouse de Barthélémy, ne se montre pas, dans ce roman, aussi savoureuse que dans les autres. Forcément, coincée dans une pièce mal aérée, à passer ses journées à broder, elle ne peut pas laisser libre cours à sa véritable personnalité. Je crois que ça a été aussi difficile pour elle que moi, qui aime tant ce personnage.

 

L'intrigue est parfaitement menée, on suit l'évolution de la situation sous le regard de Barthélémy, et on prend de plein fouet les émotions qu'il vit. Et rien n'est évident de prime abord...

 

Ce fut une lecture très très agréable, pleine d'émotion et de suspens. J'aime beaucoup les personnages, que l'auteur a su rendre vivants et touchants, et l'époque, qu'elle a rendu aussi réaliste que si on y était. Une vraie lecture plaisir, qui me donne envie de replonger dans un autre roman !

 

Coup de coeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article