Skin Trade, George R.R. Martin

Publié le par Blanche

Skin-Trade.gif

 

 

Résumé :

 

Il fût un temps où cette ville était au centre du monde.
Un temps où sa puissance se nourrissait du sang et du fer. Mais aujourd'hui elle n'est plus que rouille et elle attend la ruine. C'est un territoire parfait pour Willie Flambeaux et Randi Wade. Lui est agent de recouvrement, elle, détective. Mais lorsqu'une série de meurtres particulièrement atroces ensanglante cette ville qu'ils croyaient si bien connaître, ce n'est plus dans dans le labyrinthe des rues qu'ils auront à mener l'enquête, mais dans les recoins les plus sombres de leurs propres passés.
Là où se cachent leurs plus grandes peurs.

 

Mon avis :

 

La saga du Trône de Fer, adaptée en série télé, fait beaucoup parler de G.R.R. Martin. Et même si j'y songe fortement depuis un bon moment, je ne me suis toujours pas mise à la lecture de cet immense cycle. Mais, pour avoir lu et adoré Riverdream, je savais que je pouvais foncer tête baissée. Sans aucun regret.

 

Ce roman qui date de 1989 a très bien vieilli et a reçu le World Fantasy Award de la meilleure novella. Car c'est un roman très court, d'environ 170 pages. Court, mais efficace. Et comme pour Riverdream, ce roman nous rappellle que les auteurs n'ont pas attendu la vague de bit-lit pour s'intéresser aux mythes et légendes.

 

On retrouve la touche de G.R.R. Martin, pour créer tout un panel de personnages qui ne laissent pas indifférents : ils ont tous leur personnalité et leur histoire, ce qui les rend très vivants.

L'auteur nous fait grâce des stéréotypes qu'on lit actuellement dans la bit-lit, avec des loups-garous qui ne sont ni ténébreux, ni à faire se pâmer l'héroïne.

Willie flambeaux est un personnage particulièrement intéressant, hypocondriaque, légèrement obsédé sur les bords, trouillard mais infiniment humain lorsqu'il doit aller recouvrer les dettes.

Randi Wade est plus classique, comme personnage, mais terriblement vivante.

 

 

L'intrigue est particulièrement bien menée et il est très difficile de reposer le livre. Je voulais savoir ce qu'il se passait, qui était coupable et pourquoi. Et le coupable n'est pas forcément celui qu'on croit.

Si les crimes sont odieux, l'auteur nous épargne les détails les plus sordides et ne s'attarde pas plus que nécessaire dessus. C'est à l'image du roman, efficace.

 

Et puis, il y a cette fin, magnifique. Difficile d'en dire plus sans spoiler, mais j'ai vraiment été bluffée par cette fin à la fois terrible et très cohérente.

 

Cette lecture fut un vrai plaisir et confirme tout le bien que je pense de cet auteur. Et me pousse encore un peu plus vers le Trône de Fer.

 

J'ai aimé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sita 05/03/2012 21:11


Pas lu celui-ci, je me le note ! Et je ne peux que te conseiller de te mettre au Trône de Fer, qui a vraiment un univers extrêmement bien développé, et des personnages vivants comme tu les décris
pour celui-ci ! 


Privilégie les intégrales par contre, j'ai entendu dire que la traduction laissait à désirer dans les tomes séparés (puis ça a beau être des pavés, c'est mieux que de s'arrêter en plein milieu
d'un tome avec une fin de bouquin qui n'était pas prévue comme une fin par l'auteur !)

Blanche 05/03/2012 22:32



J'avais tenté Le Trône de Fer, mais je l'avais trouvé très sombre. Et comme il a une écriture très évocatrice, je suffoquais presque en lisant. Mais je les ai dans ma PaL, et je sais que je vais
retenter ;)


Merci de ton commentaire^^