Rivemorte, Chap.19

Publié le par Blanche

Ne supportant plus ce spectacle et voulant éloigner Ménandre, le voleur tente un dernier baroud d'honneur en criant un « Tu me fais honte, Echidna » avant de s'écarter et de regagner ce qui leur tient lieu de chambre. Le gamin est sous le choc et reste muet. Elland ne le lâche pas et lui promet qu'ils sont en sécurité ici, même s'il n'en est pas vraiment sûr. A vrai dire, c'est la première fois qu'il voit les gargouilles aussi féroces et dangereuses. Et bien qu'il ne l'avouerait pour rien au monde, il a peur...
Assis côte à côté sur la paillasse du voleur, ils se perdent en spéculations sur l'origine cette bagarre. Elles devaient être à cran, c'est certain, comme tout le monde. Et peut-être qu'une simple boutade a mis le feu aux poudres. Ou alors, c'est une histoire de jalousie. Ou alors, elles ont voulu... Il tourne brusquement la tête en devinant un mouvement à l'entrée de la pièce. C'est Echidna, la tête basse et les ailes pendantes, qui s'avance en tentant de se faire toute petite. Ménandre a un mouvement de recul involontaire, et la gargouille s'aplatit au sol pour se faire pardonner. Dans ses yeux se lisent la honte et le remords.
Elland tente de garder un visage dur, pour bien marquer son mécontentement. Mais de l'épaule d'Echidna coule un épais liquide pourpre.


- C'est malin, t'es blessée... Allez, viens, approche.

Contrite, elle obéit et s'allonge près de lui. A l'aide d'un tissu et d'un peu d'eau fraîche, il nettoie la plaie tout en la sermonnant. Il repère de nombreuses autres éraflures qu'il lave également. Pèire entre alors dans la salle avec un pot d'onguent qu'il tend au voleur avant d'examiner la gargouille.

- Mets-en régulièrement sur les plaies. Elle devrait être rapidement guérie. Et merci pour ton aide.
- Mon aide ?
- Echidna a tout de suite arrêté quand tu lui as parlé. Alors les autres t'ont imité. Il leur a fallu plus de temps mais ça a mis fin à la bagarre. Elles ne m'écoutaient pas. Elles ne voulaient rien savoir.
- Tu sais pourquoi elles se sont battues ?
- L'une d'entre elle a fait un commentaire sur la valeur du maître d'une autre. Alors chacune y est allée de sa remarque désobligeante et elles en sont venues aux griffes pour laver l'affront. Echidna était la plus virulente pour sauver ton honneur.

Elland jette un regard à Echidna, en essayant de prendre l'air sévère. Elle a la bonne idée de paraître plus désolée encore, et laisse échapper un faible gémissement.

- C'était stupide de rentrer dans leur jeu, Echidna. Tu aurais dû les ignorer.

Elle baisse les yeux et se cache la tête sous les pattes. Attendri, le voleur la caresse derrière l'oreille et la remercie dans un murmure. Après tout, elle a pris sa défense ! Et pour être tout à fait honnête, si quelqu'un avait dit du mal d'elle, il lui aurait cassé la figure aussi.

- On va rentrer à Rivemorte, Pèire.
- J'allais te le conseiller.
- Elle peut voler malgré ses blessures ?
- Oui, elles sont superficielles. Echidna saura où me trouver si besoin. Soyez prudent.

Pèire lui offre un dernier sourire avant de quitter la pièce. Il a sans doute encore beaucoup d'autres gargouilles à soigner. Elland applique avec douceur l'onguent sur les plaies, observé par le gamin silencieux. Son envie de partir est pressante et irrépressible. Il ne supporte plus cette prison dorée. Mais il y a Ménandre. Lorsqu'il en a terminé, il se tourne vers lui et lui demande :

- Tu veux rentrer avec moi ?
- Non. Pèire me ramènera.
- Je... Tu connais l'Hermine Affamée ?
- Oui, elle est sur la place du marché.
- Exactement. Si tu as besoin de quoi que ce soit, attends-moi là-bas. J'y déjeune tous les jours. N'hésite pas, bonhomme.

Les yeux du gamin sont un peu trop humides et il se contente d'acquiescer. La gorge nouée par l'émotion, Elland lui ébouriffe les cheveux avec tendresse. Il se redresse brusquement pour couper court aux effusions et rassemble ses affaires dans un ballot. Echidna est prête à partir et ne semble pas le moins du monde gênée par sa blessure. Elland s'accroupit à hauteur du gamin, et lui répète :

- Je t'aiderai Ménandre, je te le promets, alors n'hésite pas.

A nouveau, le gamin se contente d'acquiescer, les yeux remplis de larmes. Et soudain, il se jette sur Elland pour le serrer dans ses bras. Les yeux écarquillés, le voleur reste figé, abasourdi. Et fini par l'étreindre à son tour, dans un silence chargé d'émotion.

Commenter cet article