Rivemorte, Chap.100

Publié le par Blanche

the-cryptkeeper

 

- Alors quoi ? On doit aider une bande de domestiques à s'affranchir d'un maître trop radin ?

Les mots sont durs, pas autant que le ton, mais Elland ne peut que comprendre la sortie de Thémus. La déception est grande. Saens déglutit bruyamment, avant que le silence ne retombe dans la petite pièce. Chacun digère les informations qu'il a appris, chacun essaie de gérer ses sentiments. Puis, prenant une longue respiration, Saens se lance :

- Non. C'est plus compliqué que ça. Mais la confiance...

Elland esquisse un semblant de sourire. Oui, la confiance n'est pas facile à donner, ni pour l'un, ni pour les autres. Pourtant, le jeune homme s'avance et murmure :

- Que pensez-vous de la magie ?
- De la magie ? Elle n'existe plus, déclare Théoliste, affirmatif.
- Seuls restent quelques reliquats, complète Pèire.
- Une ombrelle animée, par exemple. Ou encore …

Elland fait une pause, réalisant soudain qu'il a complètement oublié de parler de sa découverte à ses complices. Toussotant, il poursuit :

- D'ailleurs, dans l'atelier de Tanorède, ce sont des longues barres de bois animées qui battent la laine nuit et jour.

Un long silence poli accueille cette révélation. Effectivement, Elland le reconnaît intérieurement, la manière dont Tanorède fait battre sa laine est d'un intérêt pour le moins limité. Il toussote à nouveau, et c'est Saens qui le tire de ce moment de solitude.

- La magie n'a pas vraiment disparu de Rivemorte. Les mages non plus. C'est simplement que... Qu'ils sont cachés. Ils sont cachés pour se protéger des habitants de la ville, qui ne gardent en souvenir que les aspects négatifs. C'est vrai que certains abus ont conduit à des situations dramatiques mais la magie sert à énormément de choses. Et tous ceux qui pratiquent la magie sont ici. Mais...

Il hésite. Ses doigts triturent le bas de sa chemise blanche, comme si ce pauvre tissu pouvait l'aider. Théoliste, d'une voix douce, l'encourage à poursuivre.

- Je ne pense pas que les habitants nous pourchasseraient et nous tortureraient s'ils savaient. Si on pouvait sortir. Je... ils ne feraient pas ça, n'est-ce pas ?

La question angoissée fait sourire Thémus mais plonge Elland dans un abîme de perplexité. A l'époque, les habitants n'avaient sans doute pas été tendres, et certains actes avaient dû être assez vils. Mais à ce point ?

- Si les mages existent réellement et si la population vient à le savoir, je doute que les habitants en viennent à de telles extrémités. Après tout, si vous continuez vraiment à faire de la magie, nous n'avons eu aucune répercussion négative dans notre vie quotidienne. Ni positive, d'ailleurs, ajoute doucement Pèire.

Si Saens est rassuré, il ne le montre pas. Il baisse la tête avant de murmurer :

- Si je vous montrais que la magie existe encore, vous accepteriez de nous aider ?
- Et bien, il faudrait d'abord nous montrer qu'elle ne risque pas de faire de dégâts. Et nous pourrions peut-être vous aider à sortir d'ici, si on savait au moins où on est. Mais nous ne pouvons pas vous garantir que vous ne risquerez rien dehors.

Les quatre amis se regardent. Dans quelle situation se sont-ils encore mis ? Ils voulaient fuir, voire retrouver Ménandre dans le meilleur des cas. Et les voilà en train d'aider un inconnu à sauver une horde de mages. Mais … peut-être qu'ils pourraient négocier leur aide. Libérer les mages pour qu'ils les aident ensuite, grâce à leurs dons, à retrouver Ménandre. La méfiance règne toujours en maitre dans la salle obscure mais Saens n'a, semble-t-il, rien à perdre puisqu'il leur dit :

- Suivez-moi s'il vous plait. Je vais vous montrer. Mais euh... soyez discrets, s'il vous plait. Je vais vous faire rencontrer des personnes qui souhaitent partir d'ici, puis éventuellement quitter la ville. Mais …. certains d'entre nous sont persuadés que c'est trop dangereux de sortir.
- Il doit bien y avoir des gardes, non, si vous êtes retenus contre votre gré ? Ils ne nous laisseront pas entrer comme ça !
- Nous y sommes déjà. Et ce ne sont pas des gardes. Ils.. enfin, ils nous aident, ils nous disent ce qu'on doit faire. Et ils nous rabâchent à longueur de temps qu'ils nous protègent des pires tortures.

Elland se sent complètement dépassé par la situation. Il peine à comprendre ce qu'il se passe. Et visiblement, il n'est pas le seul à se poser des questions, puisque Théoliste lui demande :

- Vous pourriez pas nous expliquer depuis le début ?
- Je ne suis pas très clair, n'est-ce pas ? Je... suivez-moi. S'il vous plait.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article