Psi Changeling T.1 : L'esclave des sens, Nalini Singh

Publié le par Blanche

Psi-changeling.gif

 

Résumé :

 

Lucas Hunter est en chasse.
Une de ses compagnes de meute a été assassinée et l'homme panthère ne reculera devant rien pour capturer son meurtrier, même s'il doit séduire Sascha Duncan, la froide Psi. Pourtant, l'homme comme sa bête ne peuvent s'empêcher d'être immédiatement fascinés par la jeune femme. Une terrible guerre est sur le point d'éclater, mais c'est la bataille qui fait rage dans le coeur de Sascha qui pourrait tout changer.
Les siens ont éradiqué leurs émotions depuis des générations. Sascha, elle, est différente. Et le tourbillon de sensations qui l'emporte quand elle est en compagnie de cet inquiétant prédateur pourrait bien précipiter sa chute. Leur coeur l'emporteront-ils sur leur raison ?

 

Mon avis :

 

Depuis quelques temps déjà, j'ai comme qui dirait un  peu de mal à lire. Rien de bien grave, ça m'arrive de temps en temps, mais j'ai du mal à plonger dans des univers trop fouillés, à apprécier les romans plus complexes. La bit-lit est, dans mon cas, un excellent moyen de continuer à lire sans que ça nécessite trop d'implication.

 

Ce roman s'est donc révélé à la hauteur de mes espérances. L'auteur a su faire preuve d'un peu d'originalité en nous proposant un monde futuriste où cohabitent plusieurs espèces : les humains, les changeling, et les psis. La narratrice étant psi, on s'attarde donc davantage sur les particularités de cette espèce. Des hommes et des femmes qui n'éprouvent aucune émotion. Si l'auteur présente plutôt bien ces caractéristiques, j'avoue que ça me laisse un peu perplexe, car je les ai trouvé assez humains finalement.

Et puis, il y a les changelings, vus par les psis comme des animaux. Évidemment, ce n'est pas le cas et Sacha va vite s'en rendre compte.

 

La romance entre les deux est parfois longuette et l'intrigue principale est parfois mise en arrière pour laisser place aux deux protagonistes. J'avoue avoir eu du mal à vraiment être subjuguée par l'intrigue ''policière'', même si je me suis surprise au jeu du ''devine le meurtrier''. Il y a quelques longueurs, comme je le disais, ainsi qu'une propension assez agaçante de tout dramatiser.

 

Mais l'écriture est prenante, très prenante. On tourne les pages sans voir le temps passer, immergé dans l'histoire.

 

Ce n'est pas de la grand littérature, ce n'est pas un roman qui restera gravé dans ma mémoire, mais ce fut un moment de lecture très prenant, et c'est tout ce que j'en attendais.

Mais le second tome semble partir sur deux protagonistes totalement différents : je ne suis pas sûre de me laisser tenter.

 

 

Sympa!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Vanessa 20/03/2012 11:33


Je l'ai lu le mois dernier, j'ai bien aimé plus que sa série sur les anges du même auteur bien qu'il y a moins d'actions, j'ai beaucoup aimé ce contraste les changelings tout dans l'émotion à
respecter leurs règles et les psys très froids.

Blanche 20/03/2012 11:58



C'est vrai que le contraste enntre les deux est très intéressant, surtout quand une relation se profile.