Mortilège, Blake Charlton

Publié le par Blanche

Mortilege.gif

 

 

Résumé :

 

A 25 ans, Nicodème est apprenti dans une prestigieuse académie de magie.
Son maître, Shannon, un puissant mage linguiste, lui enseigne l'art délicat de lancer et de contrôler des sorts grâce à l'écriture. Mais hélas, Nicodème a un handicap de taille : il est dyslexique ! Lorsqu'un démon vient décimer les magiciens de l'académie, Shannon et son élève font l'objet d'une enquête. La cacographie de Nicodème provoque parfois d'étranges phénomènes et suscite la colère et les soupçons de sa hiérarchie...

 

Perplexe

 

Mon avis :

 

Pfiou ! J'ai été séduite par le résumé, qui annonçait un roman jeunesse pour le moins original. Parce que oui, c'est un roman jeunesse, 12-15 ans. S'ils le disent.

 

Le contexte historique est riche, l'académie de magie se situe dans les ruines d'un peuple aujourd'hui décimé. Sans qu'on sorte quasiment de ladite académie, l'auteur, par petites touches pertinentes, nous décrit le monde environnant.

Les personnages sont nombreux, pas forcément très complexes mais l'auteur est parvenu à me faire douter. Tous ceux qui s'approchaient de Nicodème étaient des coupables potentiels. Je doutais de chacune de leurs paroles. De quoi virer parano.

Mais les personnages ne m'ont pas non plus spécialement touchés. C'est difficile à expliquer, car je n'ai rien à leur reprocher : on a les détails, on connait leur histoire, on les suit. Mais je n'ai pas ressenti l'empathie, la trouille qu'il leur arrive quelque chose. C'est cette petite pincée de je-ne-sais-quoi qui m'a manqué.

 

Ça vient peut-être de moi, mais j'ai eu du mal avec le système de magie. Il est original, certes, et promet des possibilités infinies. Mais faut s'accrocher pour le comprendre. Enfin, par réellement pour comprendre le système en lui-même, mais surtout pour comprendre les actions, les difficultés et les enjeux. Il y a tout un registre sur l'écriture, les sous-textes et les concepts qui ne m'a pas paru spécialement abordable. C'est là que je me dis qu'à 12-15 ans, c'est plutôt compliqué à comprendre (Non pas que je pense que les ados devraient se contenter de Twilight et Harry Potter, loin de là).

Comme je le disais, ça vient peut-être de moi, mais ce point m'a sérieusement ralenti dans ma lecture, et dans mon envie de lire la suite.

 

Mais passé une grosse moitié du roman, les choses s'accélèrent enfin et on s'accroche aux évènements. Plus ou moins. Car s'il s'agit d'un premier tome, je ne pense pas être au rendez-vous pour les suivants. Quoique.. maintenant que j'ai à peu près compris le système... On verra bien;)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sita 29/11/2011 22:23


On avait fait une lecture commune en anglais pour celui-là et on avait toutes été pas très enthousiastes, donc ne t'inquiètes pas, tu n'es pas seule ;)


Je ne sais pas toi, mais je ne suis pas très fan de la couverture française, je trouve qu'elle ne va pas très bien avec l'histoire !

Blanche 29/11/2011 22:29



C'est vrai qu'il n'est pas souvent devant un livre, et que je ne l'imagine pas vraiment comme ça. Mais il y a des couvertures bien pire donc bon...


 



Sita 29/11/2011 20:58


Je me retrouve beaucoup dans ton avis... C'est vrai que les personnages ont l'air fouillé, mais comme toi j'ai eu du mal à m'attacher à eux et ça m'a un peu gâché la lecture. C'est dommage parce
que la magie et l'univers semblaient très intéressants !

Blanche 29/11/2011 21:11



Ouf ! Je suis contente de ne pas être la seule à être assez mitigée après cette lecture !


Oui, j'ai été assez déçue, tout avait l'air intéressant, mais il a manqué ce petit quelque chose...