Les étoiles de Noss Head, Sophie Jomain

Publié le par Blanche

Les-etoiles-de-Noss-Head.jpg

 

Résumé :

 

Hannah, bientôt dix-huit ans, était loin d’imaginer que sa vie prendrait un tel tournant. Ses vacances tant redoutées à Wick vont se transformer en véritable conte de fées, puis en cauchemar… Tout va changer, brutalement. Elle devra affronter l’inimaginable, car les légendes ne sont pas toujours ce qu’on croit. Leith, ce beau brun ténébreux, mystérieux, ne s’attendait pas non plus à Hannah. Il tombe de haut, l’esprit a choisi : c’est elle, son âme sœur. Pourra-t-il lui cacher ses sentiments encore longtemps ? Osera-t-il lui avouer qu’il n’est pas tout à fait humain ? Il le devra, elle est en danger et il lui a juré de la protéger, toujours…

 

Sympa!

 

Mon avis :

 

C'est à l'occasion d'une séance de dédicace que j'ai découvert ce roman et Sophie Jomain. Très sympathique, elle a discuté un long moment avec moi, me conseillant même d'autres romans. Mais je dois avouer que je redoutais un peu la comparaison, souvent lue, avec Twilight. Et heureusement, on ne tombe pas dans le travers du vampire brillant au soleil.

 

L'histoire en elle-même n'est pas spécialement d'une originalité à tomber par terre. Nous avons l'ado typique, rivée à son smartphone, qui envoie de longs mails à sa meilleure amie. Nous avons l'ado typique qui râle parce qu'elle doit passer les deux mois de vacances d'été à Wick, au fin fond de l'Ecosse et qu'elle aurait préféré être ailleurs.

Et évidemment, nous avons le Mâle Suprême, qui affole ses sens et lui fait presque oublier sa résolution de ne jamais sortir avec des mecs, parce que leurs amourettes de passage, non merci.

 

Les personnages sont bien construits, un peu plus étoffés que dans la plupart des romans de bit-lit que j'ai pu lire et l'auteur ne se contente pas d'une poignée de personnages. Elle en esquisse un grand nombre, et sait les rendre attachants.

L'intrigue avance et on découvre la véritable nature du Mâle Suprême. Là encore, c'est fait avec savoir-faire : Hannah n'est pas convaincue immédiatement, mais ne passe pas non plus des journées entières à refuser la vérité.

 

Il y a quelques passages qui manquent un peu de naturel, comme le premier chapitre, où Hannah envoie un mail à son amie : on sent que c'est l'auteur qui a voulu nous brosser un portrait rapide de la famille. De même, il y a une légère incohérence, à mon goût, lorsqu'elle se lie d'amitié avec le barman quand le Mâle Suprême ne donne plus signe de vie pendant quelque temps. A ce moment de l'action et avec ce qu'elle ressentait avant, je n'ai pas trop compris sa démarche. J'ai trouvé que ça ne collait pas avec le caractère du personnage.

Et puis, il y a le méchant, avec un grand M, qui peut être n'importe qui. Sauf que dès ses premières apparitions, j'ai su qui il était.

 

Cela dit, l'auteur a bien développé le monde des loups-garous, et ça laisse présager une suite très ouverte. Les lieux sont parfaitement rendus, et pour qui aime l'Ecosse, c'est un vrai régal de lire les descriptions.

 Enfin, la plume de l'auteur est très fluide et très prenante et les chapitres courts font que j'ai dévoré le livre dans la journée.

 

C'est un roman très agréable à lire, qui n'offre pas beaucoup de surprises mais qui est très bien construit. Une lecture très plaisante, donc, même si je ne suis pas sûre de me précipiter pour lire le second tome.

Commenter cet article