Les deniers du Gévaudan, Laetitia Bourgeois

Publié le par Blanche

Les-deniers-du-Gevaudan.gif

 

 

Résumé :

 

En octobre 1363, dans le village cévenol de Marcouls, noyé de brouillard et de givre, les paysans luttent quotidiennement pour leur survie harcelés par les épidémies de peste, la guerre, les pillages, les rigueurs de l'hiver et les lourds tributs auxquels ils sont soumis.
Lorsqu'un collecteur d'impôts est porté disparu, toute la communauté est immédiatement soupçonnée. Mais un jeune habitant du village, Barthélemy, sergent de justice obstiné et risque-tout, prend l'affaire en main avec l'aide de son amie, une guérisseuse aussi rebelle que talentueuse, la belle Ysabellis. Ils n'ont qu'une semaine pour découvrir la vérité, sans quoi, les habitants de la vallée seront passés à la terrible " question ", dans les geôles du château seigneurial...

 

challenge polar historiques

 

Coup de coeur

 

Mon avis :

 

Après l'excellent La chasse Sauvage , qui m'avait vraiment plu, je m'étais procurée les tomes précédents des enquêtes de Barthélemy. Et puis, comme une friandise qu'on adore, je les avais laissé de côté pour mieux les savourer plus tard.

Le challenge Polars Historiques auquel je participe m'a fait cédé à la tentation et j'ai entamé Les Deniers du Gévaudan avec avidité. Et quel plaisir !

 

Dès les premières pages, le ton est donné, terriblement réaliste. Nous sommes dans un petit village qui se prépare à l'hiver. Le Seigneur des lieux vient et interroge les habitants sur le passage du collecteur des impôts. Devant leur ignorance, et pour préserver le responsable de la collecte du village, le jeune Barthélemy se propose pour mener l'enquête. Et s'il n'obtient pas de résultats dans la semaine, les villageois seront « interrogés ». Et ils devront bien évidemment repayer les taxes.

 

On imagine sans peine ce que signifie repayer les taxes quand les précédentes ont déjà largement compromis leurs chances de passer un hiver serein...

 

Le roman se lit d'une traite. Les personnages sont tous terriblement attachants. L'auteur sait donner une consistance parfaitement crédible aux divers personnages et à cette vie de village, où rumeurs et ragots sont la principale source d'information. Barthélemy me plait énormément, pour son courage et son impertinence. Ysabelis est toute aussi attachante, indépendante comme elle est, maligne et pas toujours très respectueuse de la morale.

 

 

L'enquête est vraiment bien menée et on suit avec avidité les pérégrinations du sergent jusqu'à découvrir le coupable. J'ai refermé ce livre avec le sourire aux lèvres, et une irrépressible envie de lire la suite. Je suis faible.

 

 

Bon à savoir :

 

L'auteur a un blog et le tient régulièrement à jour. Allez y faire un tour ;)

Commenter cet article