Le clan du Hameau, T.2 : Sommeil, Karen Lad

Publié le par Blanche

Le-clan-du-hameau-T.2.jpg

 

Résumé :

 

« Après la nuit du Réveil, une rumeur est née. Elle s’est étirée et répandue dans notre monde.

Une histoire incroyable  s’est racontée.

Une histoire extraordinaire qui s’est retrouvée sur les lèvres de tous.

On a chuchoté, et on chuchote encore, qu’Elie Vax, du clan du Hameau, a eu assez de talent pour relever d’entre les morts le propre fils du Seigneur Arkale. »

 

Ainsi a commencé la légende d’Elie Vax.

Ainsi est née  la pire des menaces.

Les choses se régleront-elles  le jour de Méton ?

 

Mon avis :

 

J'avais beaucoup aimé le premier tome de cette série et je passais souvent sur la page de l'éditeur pour me faire envie avec le second tome. Alors, forcément, j'ai cédé à la tentation.

Sauf que la Poste a ses travers et il a fallu plus d'une semaine après expédition pour que je reçoive le roman. Je voudrais donc dire un petit mot à propos de l'éditeur, qui a été très disponible et qui m'a répondu dans la demi-heure qu'il ne fallait pas s’inquiéter, qu'ils avaient bien envoyé le livre et que le soucis venait de la Poste.

 

J'aime beaucoup les couvertures des romans de cette série, surtout celle-là. Elles sont à la fois sobre et mystérieuse, avec une police d'écriture vraiment sympa.

Mais la couverture ne fait pas le roman et c'est toujours dangereux de se fier uniquement à cette dernière. Toujours ? Ben non.

 

Les cinquante premières pages sont vraiment très surprenantes. On suit un personnage qu'on ne connaît pas, amnésique, qui s'éveille à un monde inconnu, avec un frère dont elle n'a aucun souvenir. C'est très déstabilisant : je pensais qu'il s'agissait d'un prologue et il devenait vraiment long pour un prologue. Et cette partie a vraiment titillé ma curiosité : ça change des schémas classiques qu'on trouve habituellement dans les romans. La première partie du roman est donc un peu décousue, à la manière d'un puzzle, et j'ai beaucoup aimé cette originalité.

Le schéma de la suite devient plus classique mais la plume de l'auteur a fait son oeuvre et on est complètement immergé dans le roman.

 

Parce que Karen Lad écrit vraiment bien. On ressent parfaitement les émotions, la tension qui s'accumule et la terreur, parfois, d'Elie. Elle utilise des constructions de phrases qui me plaisent, une écriture un peu plus recherchée que la moyenne mais qui reste extrêmement fluide.

Comme je le pensais, on apprend toujours plus de choses sur cet univers surnaturel, qui s'étoffe au fur et à mesure. On en apprend plus sur Elie, ses origines et ses capacités.

Encore une fois, si j'ai un peu de mal avec Elie, bien qu'elle prenne plus de profondeur, j'aime beaucoup les autres personnages, très attachants. J'aime aussi le fait que ce clan casse un peu les clivages entre les différentes races et permette aux personnages de s'entre-aider. Le fait qu'Elie se trouve une famille avec ces personnages me touche beaucoup et on ressent parfaitement cette notion de Clan.

Chaque nouveau personnage amené par l'auteur a sa propre histoire et son charisme, ils ne sont pas que des faire-valoir ou des outils pour mettre en valeur les personnages principaux.

 

L'ambiance du roman devient de plus en plus tendue jusqu'au final et il devient impossible de lâcher le bouquin.

C'est un roman de bit-lit comme j'en cherchais : des créatures surnaturelles sans le vampire beau et ténébreux qui fait craquer l'héroïne. Une romance très crédible, sans que l'héroïne se jette sur tous les mâles qui passent, sans qu'elle couche à tout va pour combler les lectrices. Enfin, un roman avec un réel univers travaillé, original et cohérent.

Bref, vous l'aurez compris, j'ai beaucoup aimé. Je crois même que ça vire au coup de cœur, cette histoire. Et ça va être compliqué de ne pas commander sur le champ le troisième tome...

 

J'ai aimé

Commenter cet article