Le chardon et le tartan, T.1 : La porte de pierre, Diana Gabaldon

Publié le par Blanche

Le-chardon-et-le-tartan--T.1.gif

 

Résumé :

 

Ancienne infirmière de l'armée britannique, Claire Beauchamp-Randall passe des vacances tranquilles en Ecosse où elle s'efforce d'oublier les horreurs de la Seconde Guerre mondiale auprès de son mari, tout juste rentré du front.
Au cours d'une promenade sur la lande, elle est attirée par des cérémonies étranges qui se déroulent près d'un menhir. Elle s'en approche et c'est alors que l'incroyable survient : la jeune femme est précipitée deux cents ans en arrière, dans un monde en plein bouleversement ! 1743.

 

Mon avis :

 

Ce roman a une longue histoire pour moi. L'une des joueuse que je connaissais via Les Royaumes Renaissants, un jeu de rôle play médiéval, m'en avait parlé en me disant qu'il était génial et que je devrais essayer. En librairie, je l'avais vu classé en ''romance'' : j'avais donc fait demi-tour et je m'étais enfuie en courant.

En travaillant en librairie, j'en avais parlé avec une cliente qui, elle aussi, me l'avait conseillé, en rajoutant que la ''romance'', elle n'en lisait jamais, mais que cette série valait le coup.

Au final, j'avais entendu trop d'avis positifs pour passer à côté de cette série. Sans regrets.

 

J'ai aimé le contexte de l'histoire. D'abord, l’Écosse après la Seconde Guerre Mondiale, où Claire retrouve son mari suite à leur longue séparation à cause du conflit. Ce sont des retrouvailles, en quelque sorte, mais on sent toute l'affection qu'ils se portent l'un à l'autre.

 

J'ai aimé Claire, que j'ai trouvé très drôle dans la narration et dans les dialogue. C'est une jeune femme au franc-parler, qui fait parfois pâlir son entourage en jurant comme elle a entendu les soldats le faire. Sa profession fait d'elle une femme relativement calme, qui ne défaille pas à la vue du sang, loin d'être précieuse. Elle s'intéresse beaucoup aux plantes et à leurs propriétés médicinales.

Et elle m'a beaucoup fait rire quand elle parle de la passion de son mari pour la généalogie de sa famille. Franck étant écossais, les ramifications de sa famille deviennent vite compliquées et fastidieuses. Et si lui s'en passionne, en cherchant toute trace du moindre événement, elle, elle essaie de ne pas s'endormir durant les explications de son cher et tendre.

 

http://2.bp.blogspot.com/__xZ75yoXPL0/TA-2sXL_W2I/AAAAAAAAB2s/TpZ0c-mNHTw/s1600/Ecosse+Highland+A87+Fort+William+ile+de+sky+01.jpg

 

 

J'ai beaucoup aimé la manière dont elle vit le passage dans l'autre époque. Elle n'a pas vraiment le temps de se poser trop de questions, mais elle n'est ni horrifiée, ni passive. Elle s'adapte en attendant de pouvoir rentrer chez elle, essayant de comprendre ce qu'il lui arrive. J'ai trouvé que c'était plutôt bien amené, assez réaliste et plausible.

 

J'ai, bien entendu, adoré les lieux : entre Inverness et Fort William, des endroits où je suis allée. C'est avec beaucoup de plaisir que j'ai retrouvé ces lieux qui m'ont tant marqué. Et j'ai trouvé très intéressant de revenir sur les conflits entre les deux peuples, leurs manières de se voir les uns les autres et leur lutte sans merci.

 

J'ai toutefois regretté le manque de subtilité du méchant, la manière dont Jamie raconte sa vie sans pudeur et sans s'intéresser à elle. Leur couple, qui se base sur la nécessité, à l'origine, et qui finit un peu trop guimauveux à mon goût, avec leur manière de tout se pardonner.

 

Si le début et leur relation manquait de surprise, la suite est devenue plus confuse : je me demandais un peu où l'auteur voulait nous emmener.

 

Pour conclure, je dirais que c'était une lecture très agréable, plutôt bien construite et assez prenante. Ce n'est pas un coup de cœur, je n'ai pas dévoré les pages, mais, si j'arrive à mettre la main sur le second tome, épuisé, je le lirais avec plaisir.

 

J'ai aimé

Commenter cet article

falline 07/04/2012 08:23


J'ai lu ce premier roman car une de mes amies est une fan absolument : je n'ai pas non plus accroché tant que ça c'est une lecture sympathique mais pas inoubliable.

Blanche 07/04/2012 10:02



C'est exactement ça ! C'est bien, sympa, mais j'ai un peu de mal à comprendre ceux qui sont fans