Fleurs de Dragon, Jérôme Noirez

Publié le par Blanche

9782290016374.jpg

 

 

Résumé :

 

1489.
Une vague de crimes ensanglante le Japon, fauchant un à un les samouraïs errants qui s'aventurent sur les routes du pays. L'enquêteur Ryôsaku, secondé dans sa tâche par trois jeunes trublions plus motivés par les plaisirs de Kyôtô que par l'initiation aux mystères de l'investigation, est missionné par ses supérieurs pour traquer et démasquer le tueur. Les indices trouvés sur les lieux des combats ont cependant de quoi dérouter même le plus brillant des agents du shôgun : l'auteur des massacres est-il seulement humain ?

 

Coup de coeur

 

Mon avis :

 

Autant l'avouer tout de suite : je suis totalement inculte dans tout ce qui touche le Japon. Mais bon, il suffit de me parler de samouraïs errants et de meurtrier à peine humain pour titiller ma curiosité et enflammer mon imaginaire donc je me suis lancée.

Et c'est un vrai coup de cœur.

 

Ce qui m'a plu, tout d'abord, c'est la plume de l'auteur. Au risque de faire un parallèle un peu hasardeux, disons qu'elle ressemble à l'idée de ce que je me fais de l'art japaonais : simple et beau à la fois. Il trouve les mots juste pour rendre un personnage attachant, un paysage envoûtant, un sentiment imparable. J'aime la simplicité avec laquelle il utilise le mot juste, qui touche le lecteur, sans faire quinze phrases pour arriver à son but. Un exemple :

 

«  Sôzô reconnaît les mots que lui assénait son propre père, les mêmes certitudes du guerrier possédant un sable à la place du cœur, méprisant la douceur et la compassion, se gargarisant d'honneur et de courage alors qu'il ne connaît en vérité d'autre vertu que la brutalité. »

 

Et l'auteur a su mettre en place toute une galerie de personnages tous plus attachants les uns que les autres. Les personnages principaux, d'abord, qu'il a su rendre à la fois drôles et touchants. Et même les personnages plus secondaires, comme les fillettes : elles semblent parfaitement réelles, spontanées, leurs péripéties sonnent juste. Il sait créer des occasions cocasses, certains personnages drôles, avec une sorte de running-gag. Et encore une fois, il sait s'arrêter quand ça devient un brin pesant.

 

Et le fil principal, l'enquête. Là, j'avoue qu'il ne faut pas s'attendre à une enquête policière comme on en lit d'habitude. On ne découvre pas le coupable trois pages avant la fin. Mais l'intérêt n'est pas là. Au fil des rencontres, de nouvelles intrigues arrivent, s'entremêlent, pour se délier l'une après l'autre.

 

C'est un vrai coup de cœur, donc, et je fouine à droite à gauche pour trouver d'autres romans de cet auteur. Déjà parce que le roman est trop court. Et puis, sa plume m'a convaincu, j'en veux plus !

Commenter cet article

Silver 29/06/2011 11:46



Hello M'dame !


Ça faisait longtemps que je n'étais pas passée, je vois que tu ne chômes pas :D


Cela fait quelques jours que j'essaie de t'attraper sur IRC mais je ne vois pas l'ombre d'un biou :(


Alors je me ramène par ici avec mes gros sabots o/


"Juste" pour te dire à quel point j'ai pu apprécier ce livre dont tu parles ici. Surtout si tu te replaces dans le contexte de lecture: Ordi owned, rien à faire -> Tes deux superbes bouquins
et les mangas de Niks sont passés à la casserole, en 4 jours il n'y avait plus rien :D ( deux jours pour les tiens tellement c'était bien o_o ) 


J'ai aussi beaucoup apprécié les personnages ainsi que le décor, en général je n'aime pas du tout les romans policiers ( je n'en lis pas en fait ) mais pour le coup j'ai vraiment apprécié, même
si j'ai cru comprendre que ça change des romans policiers habituels n_n


Comme quoi, pour me faire apprécier un inspecteur, y'avait qu'à le balancer dans le Japon médiéval, lui faire enfiler un kimono et voilà. Que demande le peuple ? :o


Alors encore une fois, je te remercie mille fois pour ce présent, très fortement apprécié :')


Et je ne parle même pas du second :° 


A très bientôt j'espère !



Blanche 29/06/2011 19:37



Hey ! Silver ici :o


Je suis très contente de voir que ce livre t'a plu. Même si tu n'es pas fan de polar, l'ambiance ne pouvait que te plaire ^^


Quant à l'autre, j'aimerais quand même beaucoup que tu me dises ce que tu en as pensé ^-^


On arrivera forcément à se trouver sur IRC, mais en attendant, je te fais de gros bious ici ^^


A très bientôt m'dame



Awira 17/02/2011 13:13



Oui, c'est un très bon roman. Il y a quelques éléments fantastiques, mais le tout reste réaliste. C'est une histoire humaine. Et comme tu le dis si bien, il y a une certaine simplicitéet beauté
qui font penser au style japonais, épuré et poête.


Il a écrit une suite à "Fleurs de Dragon": "Le shôgun de l'ombre", mais je ne l'ai pas encore lue.



Blanche 17/02/2011 13:20



Ben je la lirai dès que je l'aurai reçue, et je te tiendrai au courant