D'or que landes, ou l'étrange aventure d'Harvey Squire, Denis Bretin

Publié le par Blanche

D-or-que-landes.gif

 

 

Résumé :

 

De père en fils, les Squire exercent le métier de barbier, auquel revient la macabre obligation de raser les morts avant leur grand voyage vers l'au-delà.
Parce qu'il a dix ans et qu'il est bien le fils de son père, c'est au tour du jeune Harvey d'assumer la charge de cet étrange métier. Par un soir de Noël 1862, alors que l'hiver et la nuit ont pris possession des landes et des bois qui cernent le village écossais de Drinsdale, Harvey Squire est envoyé au manoir des Fearnwood. Dans la demeure victorienne hantée de courants d'air et de tristes mélodies l'attend un secret dont l'origine remonte à l'antiquité de cette région âpre et sauvage, à ces temps très anciens où les légions romaines se chargèrent de construire le légendaire mur d'Hadrien...
Mais c'est déjà trop dire que d'avoir dit tout cela.

 

Mon avis :

 

C'est suite au coup de cœur de Livr0ns-n0us que j'ai craqué, d'autant plus que le résumé me plaisait.

J'ai tenu quelques mois, puis je me suis rendue dans ma librairie habituelle pour commander.

Et mon avis est moins enthousiaste que celui de Livr0ns-n0us.

 

J'ai beaucoup aimé le cadre de l'histoire, que ce soit l'époque ou le lieu. De même, j'ai beaucoup aimé toute la légende autour du mur d'Hadrien. Comme beaucoup de choses, je connais ce fameux mur et je connais les raisons de sa construction, mais je n'avais jamais lu de roman liés à cette construction justement.

De même, j'aime beaucoup la partie fantastique qui, sans être trop poussée, fait partie intégrante du roman.

 

Les personnages m'ont beaucoup plu, que ce soit le jeune Harvey Squire (difficile de ne pas avoir de l'empathie pour lui), Julius ou Boniface Swifft. Ils ont réellement une personnalité, un passé et des aspirations qui leur donne de la profondeur.

 

L'intrigue est loin d'être évidente, même si on peut deviner certains éléments. J'ai suivi les découvertes de nos jeunes héros avec plaisir, me laissant porter par leur enquête.

Mais c'est l'écriture qui m'a posé un peu soucis. Le vocabulaire est recherché, les phrases abondent de métaphore. A vrai dire, je n'ai pas trouvé la lecture fluide et ça m'a empêché d'avoir un réel coup de cœur, que ce soit pour les personnages ou pour l'intrigue.

 

Ce fut tout de même une lecture plaisante, qui mériterait sans doute une relecture dans de meilleures dispositions !

 

J'ai aimé

Commenter cet article

livr0ns-n0us 25/02/2012 09:34


Ravie qu'il t'aie beaucoup plu même si ce n'est pas un coup de coeur ! C'est marrant parce que moi c'est vraiment le style qui m'a séduite dès le début, et je n'ai pas du tout eu de mal à entrer
dans le récit...

Blanche 25/02/2012 09:52



C'est peut-être que je ne m'attendais pas à ce style pour un roman jeunesse, je ne sais pas. J'ai adoré certains romans au style plus soutenu, donc normalement, ça n'aurait pas dû poser problème.


Mais ce fut quand même une très belle découverte, merci à toi :p