Alpha et omega, l'origine, Patricia Briggs

Publié le par Blanche

alphaeomega0.jpg

 

 

Résumé :

 

Anna est un loup-garou.
Elle découvre un nouveau sens à son existence quand le fils du chef des siens débarque en ville pour réprimer les troubles au sein de la meute de Chicago et qu'il insuffle à Anna un courage qu'elle n'avait encore jamais ressenti

 

Perplexe

 

Mon avis :

 

J'aime beaucoup l'univers créé par Patricia Briggs et je n'ai pas hésité longtemps avant de me procurer et de lire ce ''tome 0''.

 

Le moins qu'on puisse dire, c'est que Milady a tout fait pour rendre ce tome 0 aussi étoffé que possible : pages épaisses, police de caractère énorme. Mais on peine à atteindre les 120 pages.

 

Nous assistons donc à la rencontre en Charles et Anna, lorsqu'il vient pour mener l'enquête dans la meute de la louve. Les inter-relations entre les personnages sont très intéressantes, même si elles semblent rapides. Pendant ce tête à tête de deux jours, ils vont apprendre à se connaître, à se plaire. A vrai dire, l'enquête sur les agissements de la meute est presque reléguée au second plan, mais révèle quand même quelques surprises.

 

La plume de Patricia Briggs est toujours aussi agréable à suivre, toujours aussi plaisante. Mais ce tome 0 me laisse un arrière-goût amer dans la bouche.

Au delà de l'aspect purement marketing et commercial (et ça fonctionne, puisque je l'ai acheté), j'ai un peu l'impression de m'être fait avoir. Car l'histoire qu'elle nous raconte, elle en avait tracé les grandes lignes dans le tome 1.

Alors pourquoi ne pas avoir fait un vrai roman à partir de cette rencontre ? Pourquoi ne pas se contenter d'un tome 1 plus étoffé, plus complet sur cette rencontre ? Pourquoi avoir voulu passer si rapidement ce moment clef dans le premier tome, et nous sortir cet ersatz de nouvelle, trop vite pliée, trop peu consistante ? Tant qu'à avoir deux tomes, autant qu'ils soient plus équilibrés.

 

Mais quoiqu'il en soit, je l'ai lu dans la journée, et j'aime toujours autant l'univers et l'écriture. Sentiment mitigé, donc. Mais je me connais, je lirai la suite quand elle sortira

Commenter cet article